Aller au contenu Aller au menu de navigation

Se protéger du soleil est indispensable pour les enfants comme les adultes

Le soleil nous met de bonne humeur et illumine notre moral. Il est en outre important pour notre réserve de vitamine D. Mais il est malheureusement aussi nocif pour la peau. Et cette dernière n’oublie rien. Plus vous développez de coups de soleil, plus vous risquez de souffrir plus tard d’un cancer de la peau. La peau est le plus grand organe du corps humain et elle assure des fonctions très différentes. Si l’on s’y intéresse de plus près, on constate qu’elles ont toutes un point commun : la protection. Protection contre l’intrusion de microorganismes, protection contre la perte d’eau, protection contre le froid ou la chaleur excessive, pour ne citer que quelques exemples. D’où notre conseil : protégez votre peau, plutôt que de la mettre en danger. Voici tout ce que vous devez savoir pour bien vous protéger du soleil et appliquer correctement les crèmes et autres produits solaires, afin de pouvoir profiter pleinement de l’été.

Comment agit la crème solaire ?

Vous êtes-vous déjà demandé comment la crème solaire protégeait du soleil ? On distingue deux modes d’action différents de la crème solaire ; deux types de filtres sont souvent présents dans un produit solaire : un filtre UV chimique et un filtre UV physique.

La protection physique (également appelée protection contre la lumière minérale) est immédiate, dès l’application de la crème solaire sur la peau. Certaines substances, telles que l’oxyde de zinc et l’oxyde de titane, reflètent le soleil tel un miroir, de telle sorte que ses rayons ne peuvent pas pénétrer. Aspect pratique : la protection agit immédiatement et demeure également active en plein soleil. C’est généralement le filtre UV physique qui laisse le film blanc sur la peau.

La protection chimique (par exemple camphre, acide salicylique ou acide cinnamique) commence lorsque la crème pénètre dans la peau. Certaines substances chimiques font alors en sorte que le rayonnement à ondes courtes nocif se transforme en un rayonnement à ondes plus longues. Le problème du filtre UV chimique est qu’il n’est efficace que 30 minutes après l’application. De plus, la protection en cas de contact direct avec le soleil diminue progressivement. D’où l’intérêt de combiner les deux filtres.

Saviez-vous que les paumes de mains ne peuvent pas bronzer ? Leur épaisse couche cornée les protège aussi généralement des coups de soleil.

Quelle est la différence entre les rayons UVA et UVB ?

Les deux termes rayons UVA et UVB figurent souvent sur les emballages des produits solaires. Ils forment, avec les rayons UVC, ce que l’on appelle le rayonnement UV.

Les rayons UVC sont les plus dangereux, mais ils n’atteignent pas la terre. Les rayons UV-A ont des ondes plus longues que les rayons UV-B. Ils ont ainsi moins d’énergie. Ils provoquent le bronzage de la peau et donc aussi le vieillissement de la peau. À long terme, ils abîment également la peau. Le plus dangereux est que l’on ne remarque pas tout de suite les dommages, contrairement aux rayons UV-B, responsables du rougissement de la peau. Les rayons UV-B ont beaucoup d’énergie et sont à l’origine des coups de soleil.

Lorsque vous achetez un produit solaire, vérifiez qu’il protège bien contre les rayons UVA et UVB.

Quels sont les différents types de produits solaires ?

Les produits solaires sont très variés. Ils se distinguent surtout par leur mode d’utilisation ou d’application. Selon vos préférences, vous avez le choix entre des sprays, des crèmes ou des mousses.

  • Spray de protection solaire
  • Crème solaire
  • Gel solaire
  • Stick de protection solaire
  • Stick de protection solaire pour les lèvres
  • Lait solaire
  • Huile solaire

Attention : l’huile solaire n’assure pas toujours une protection efficace. Comme on l’utilise souvent plutôt pour bronzer, son SPF (indice de protection) est parfois bas.


Quant à l’aspect protection solaire, il n’y a pas de différence entre les produits. Ils se composent tous d’un mélange de matières grasses et d’eau qui donne sa consistance au produit. Selon les marques, s’ajoutent à cela des parfums spécifiques et les filtres UV.

Quel produit dois-je utiliser pour me protéger du soleil ?

Le type d’application et la nature de la peau sont les éléments primordiaux pour choisir un produit solaire. Les sportifs préfèrent ainsi les sprays solaires, rapides à appliquer lorsqu’ils sont, par exemple, sur leur vélo. Les peaux qui ont tendance à présenter des impuretés ou qui sont allergiques au soleil (acné de Majorque) ne supportent que les gels solaires non gras, tandis que les peaux sèches apprécieront les crèmes solaires hydratantes. Lorsque vous choisissez un produit solaire, optez surtout pour le bon indice de protection

L’acné de Majorque se déclenche lorsque certaines substances des produits solaires combinées aux rayons UV provoquent des processus inflammatoires dans les glandes sébacées du visage et du décolleté.

Quel indice de protection solaire choisir ?

Les produits solaires affichent différents indices de protection (SPF) :

  • Faible protection : 6,10
  • Protection moyenne : 15, 20, 25
  • Protection élevée : 30,50
  • Très haute protection : 50+

Le SPF désigne le facteur de protection solaire. Cela signifie, par exemple, qu’en vous protégeant avec une crème solaire SPF 30, vous pouvez rester environ 30 fois plus longtemps au soleil, avant d’attraper un coup de soleil, que sans protection. En théorie – car il est recommandé de ne pas aller jusqu’au bout de ce temps. Différents facteurs (par exemple le frottement mécanique, les rayons UV, l’eau) rendent, en effet, la protection solaire moins efficace au fil du temps.

Sachez également que l’augmentation du SPF de 30 à 50 n’est pas linéaire et que la protection n’augmente que par petits paliers. Considérez donc plutôt le SPF comme une valeur indicative.

 

Pour les adultes on recommande généralement un SPF d’au moins 20. Pour les enfants optez pour une protection avec un SPF 30 au moins. Faites également attention à la protection contre les rayons UV-A et UV-B. Le SPF dont vous avez besoin dépend entre autres aussi de votre prébronzage. Vous devez toujours vous habituer lentement au soleil et augmenter progressivement votre temps d’exposition. Votre type de peau est essentiel pour déterminer votre durée d’exposition au soleil, avec ou sans protection solaire. Pour les peaux sensibles, un SPF élevé est recommandé. Protégez tous les jours votre visage avec un écran solaire SPF 50.

Quel est votre type de peau ?

Couleur de peau Temps avant d’attraper un coup de soleil (sans protection) Fréquence des coups de soleil (sans protection)
Type de peau 1 très claire env. 10 minutes coups de soleil très fréquents
Type de peau 2 claire env. 20 minutes coups de soleil fréquents
Type de peau 3 assez claire env. 30 minutes coups de soleil rares
Type de peau 4 brune env. 45 minutes selten Sonnenbrand
Type de peau 5 foncée env. 60 minutes coups de soleil rares
Type de peau 6 noire env. 90 minutes coups de soleil très rares

Conseils pour bien appliquer sa protection solaire

Afin que votre première sortie de l’été ne se termine pas par un brûlant et douloureux coup de soleil, voici quelques conseils pour appliquer au mieux votre protection solaire :
 
  • Appliquez la protection solaire 30 minutes env. avant le bain de soleil, afin qu’elle soit vraiment efficace.
  • Appliquez une quantité suffisante de produit : pour les adultes 30 à 40 ml par application = env. 4 cuill. à soupe.
  • Vérifiez la date de péremption de la crème solaire.
  • Pensez également aux zones du corps que l’on a tendance à oublier : pieds, oreilles, nuque.
  • Remettez régulièrement de la crème (env. toutes les 2 heures. Car tout frottement mécanique par l’eau, le sable ou en séchant minimise l’effet protecteur de la crème solaire).
  • Après un passage dans l’eau, renouvelez toujours l’application de crème solaire (même si la crème est censée résister à l’eau).
  • Ne laissez pas le flacon de crème solaire trop longtemps en plein soleil. Elle pourrait alors s’avérer moins efficace.
  • Portez un chapeau, une casquette ou un foulard pour protéger votre tête du soleil.
  • Ne vous endormez pas sans protection au soleil.
  • Aucun vêtement n’offre une protection sûre contre les rayons UV. Appliquez aussi de la crème sous vos vêtements.
  • Les jours où il fait très chaud, portez des vêtements amples en coton clair.
  • Les vitres (par exemple le pare-brise et les vitres de voiture) n’offrent pas une protection totale. Là encore, mieux vaut appliquer de la crème.
  • Pensez aussi à protéger vos yeux du soleil. Dans l’idéal, optez pour des lunettes de soleil avec une protection UV 400.
  • Évitez le soleil de midi entre 11 h et 15 h.

Sachez que certains médicaments rendent la peau particulièrement sensible au soleil. On peut, par exemple, citer certains antibiotiques, le Diclofénac, les inhibiteurs de l’ECA et le millepertuis. Si vous en prenez, montrez-vous particulièrement vigilant quant à votre protection solaire.

Préparez votre peau au soleil

Habituez lentement votre peau au soleil en commençant dès le printemps à vous exposer régulièrement au soleil pendant une courte durée. Un prébronzage de la peau pourra vous permettre de rester ensuite plus longtemps au soleil sans attraper de coup de soleil. N’oubliez pas qu’une protection solaire n’est pas seulement utile sur la plage, mais aussi lorsque vous jardinez, que vous faites du shopping en extérieur, si le ciel est voilé et même à l’ombre. Une partie des rayons UV peut également passer à travers les vitres, parasols et nuages. Évitez le plein soleil entre 11 h et 15 h et utilisez un indice de protection correspondant à votre type de peau. Lorsque vous vous baignez, appliquez une crème solaire résistante à l’eau et veillez à emporter une quantité suffisante d’eau avec vous.

Préparez votre peau aux vacances d’été avec les bons minéraux et vitamines.

Protection solaire pour vos cheveux

Les cheveux ne peuvent, bien évidemment, pas attraper de coup de soleil. Les rayons UV peuvent toutefois détruire la cuticule naturelle des cheveux. Ils deviennent alors rugueux, extrêmement secs, fourchus et tendent à frisotter.

La couleur des cheveux peut aussi sensiblement changer en cas d’exposition prolongée au soleil. Ceci vaut surtout pour les cheveux colorés, dont les pigments sont peu à peu éliminés. Mais une couleur de cheveu naturelle peut également s’éclaircir sensiblement en été. Le chlore ou l’eau salée des baignades accentue encore cet effet. C’est pourquoi il est particulièrement important en été d’appliquer régulièrement des produits hydratants tels qu’un revitalisant ou un soin capillaire. Les produits incluant une protection solaire pour les cheveux peuvent aussi s’avérer très utiles. Veillez également à toujours rincer rapidement vos cheveux afin d’éliminer le chlore et l’eau salée. Éliminez tout résidu avec un shampoing de nettoyage en profondeur spécial.

 

Protection solaire pour les bébés et les enfants

Les mécanismes de protection naturels de la peau des enfants et des nourrissons ne sont pas encore complètement développés. C’est pourquoi ils ne doivent jamais être exposés au soleil direct et, si possible, toujours rester à l’ombre. Mais même à l’ombre, un indice de protection suffisant (30 au moins) doit être utilisé.

Un chapeau de soleil ou une casquette légers, de préférence avec une protection pour la nuque, sont vivement recommandés pour les petits enfants. Veillez aussi à prévoir une protection solaire pour les enfants en voiture. Les vitres ne peuvent pas absorber totalement les rayons UV. Ne laissez pas votre enfant sans surveillance dans la voiture, elle peut chauffer très vite.

L’ « ophtalmie des neiges » est une forme particulière de coup de soleil. Elle désigne un coup de soleil de la cornée. D’où l’importance primordiale de porter des lunettes de soleil adéquates, surtout pour les enfants..

Quant aux crèmes solaires pour enfants, respectez les conseils suivants :

  • Le produit doit avoir été dermatologiquement testé
  • Vérifiez les ingrédients et optez pour des produits sans parfum, colorants, ni conservateurs
  • Vérifiez qu’elle protège des rayons UV-A et UV-B
  • Choisissez un produit résistant à l’eau (sans oublier de remettre toutefois de la crème après chaque baignade)
  • Préférez les produits offrant une protection immédiate, afin d’éviter le temps d’attente de 30 minutes

Pour protéger correctement un enfant de deux ans, comptez env. 1 cuillerée à coupe de crème solaire.

Apaiser la peau avec des produits après-soleil

Après chaque exposition au soleil, veillez à appliquer une lotion après-soleil apaisante sur la peau agressée. Même si la peau n’est pas rouge, elle a toutefois été abîmée par les rayons UV. Des substances telles que l’aloe vera et le dexpanthénol aident à apaiser la peau irritée. Les crèmes après-soleil hydratent également la peau, afin qu’elle ne se dessèche pas. Elles permettent ainsi de prolonger par ailleurs le bronzage.

Que faire en cas de coup de soleil ?

La peau brûlée par le soleil doit rester à l’ombre. Cette peau est rougie, douloureuse, brûlante au toucher et démange. En cas de fort coup de soleil, des cloques peuvent même se former. La peau délivre un message clair : elle a souffert ! Vous réalisez à quel point les rayons UV peuvent être nocifs. Il s’agit maintenant de limiter les dommages et d’aider la peau à se régénérer.

  • Un gel rafraîchissant ou des crèmes contenant du dexpanthénol peuvent soulager la douleur.
  • Buvez suffisamment et mangez des fruits riches en vitamines afin d’accélérer la régénération du corps.
  • L’application de tranches de concombres, pommes de terre crues ou d’une feuille de salade atténue la sensation de chaleur et apporte un soulagement.
  • Pour rafraîchir et apaiser la peau rougie, préparez des cataplasmes avec du fromage blanc, du yaourt ou du thé à la camomille.
  • Restez toujours à l’ombre et protégez le coup de soleil avec un vêtement en coton léger.
  • N’employez pas d’huile ou de crème grasse, ni farine ou poudre.
  • Ne percez jamais vous-même les cloques.
  • En cas de fort coup de soleil (plus grand qu’une paume de main et avec des cloques) ou de fièvre et de maux de tête, consultez immédiatement un médecin.
 
Dans nos pharmacies locales, vous trouverez d’autres produits utiles en cas de coup de soleil, tels que des crèmes contenant de la lidocaïne (effet anesthésiant) et des vitamines. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un pharmacien.