Aller au contenu Aller au menu de navigation

Midro Tee

CHF 5.75

Prix bas permanent

Remarque

  • La livraison chez vous ne peut avoir lieu qu'en personne. Rendez-nous visite dans notre pharmacie phare à Berne ou dans une autre pharmacie Zur Rose.
  • Prix incl. 2.5 % TVA et frais d'envoi en sus

Pour cet article il n'y a pas des détails de produit disponible.

Article
2190795
Taille de l'emballage:
1.5 g
Forme posologique
-
Type de commande
Remèdes

Information professionnelle du Compendium Suisse des Médicaments®

Midro® Tee

Midro AG

Médicament phytothérapeutique

OEMéd

Composition

Principe actif: Sennae folium.

Excipients: Carvi fructus; Menthae piperitae folium; Liquiritiae radix; Malvae flos; Calcatrippae flos.

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

1 g de tisane contient 750 mg de poudre de feuilles de séné, ce qui correspond à 19-21 mg de dérivés hydroxyanthracéniques, calculés en sennoside B.

Indications/Possibilités d’emploi

Pour le traitement de la constipation passagère (consécutive par exemple à un changement de régime alimentaire, à un voyage ou à un alitement).

Posologie/Mode d’emploi

Adultes et adolescents à partir de 12 ans: 0,5 à 1,5 g (= ½ à 1½ mesurettes, ou ¼ à 1 contenu d'un sachet), de préférence le soir, une heure avant le coucher: mâcher, et/ou avaler avec un peu d'eau.

La dose journalière peut varier en fonction des conditions individuelles. Normalement, commencer avec une faible dose (½ mesurette, ou ¼ contenu d'un sachet), en augmentant si nécessaire. La prise quotidienne ne doit pas dépasser 30 mg de dérivés hydroxyanthracéniques, soit 1½ mesurettes, ou 1 contenu d'un sachet. La dose correcte, dans chaque cas particulier, est la plus petite dose qui est nécessaire pour obtenir des selles molles et bien formées.

En l'absence d'expérience clinique, l'application chez l'enfant de moins de 12 ans n'est pas recommandée.

Contre-indications

Maladies du système gastro-intestinal (maladies inflammatoires aiguës, par exemple maladie de Crohn et recto-colite hémorragique, rétrécissements dans le tube digestif, occlusion intestinale ou soupçon d'appendicite, douleurs abdominales d'étiologie inconnue); déshydratation sévère avec pertes hydriques et d'électrolytes; hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients de la composition

Mises en garde et précautions

Eviter toute utilisation des laxatifs sur une longue durée. Un emploi abusif, suivi de pertes hydriques et électrolytiques, peut avoir des conséquences indésirables: accoutumance, éventuellement liée à la nécessité d'augmenter la dose, troubles du bilan hydro-électrolytique (surtout hypokaliémie), ainsi qu'un côlon atonique avec fonction perturbée.

Les traitements chroniques exigent un contrôle médical.

Interactions

En raison d'une possible hypokaliémie, il faut prévoir des interactions avec les glycosides digitaliques, les antiarythmiques du type 1, et certains antihistaminiques, tels que la terfénadine.

L'administration simultanée d'autres médicaments susceptibles d'entraîner une hypokaliémie (par exemple les diurétiques, les corticostéroïdes, la réglisse) renforce cette dernière.

Grossesse/Allaitement

A l'heure actuelle, aucune lésion du foetus n'a été observée si les prises en période de grossesse sont conformes aux posologies recommandées. Il n'en reste pas moins que les résultats d'études expérimentales portant sur la génotoxicité des anthranoïdes font que l'utilisation de la tisane Midro Tee n'est pas recommandée en cours de grossesse.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

L'effet sur l'aptitude à la conduite automobile et sur la manoeuvre de machines n'a pas fait l'objet d'études, mais il est peu vraisemblable.

Effets indésirables

Dans certains cas individuels, flatulences, crampes gastro-intestinales ou diarrhées. Il est alors nécessaire de réduire la dose. Jaunissement ou brunissement de l'urine sous l'effet des métabolites (en fonction du pH). Ce changement de couleur n'a aucune signification clinique.

En cas d'utilisation chronique ou trop fréquente, ou à des doses plus élevées que les doses recommandées, il peut se produire des diarrhées avec des pertes d'eau et des troubles électrolytiques (notamment des pertes de potassium), une albuminurie et une hématurie, ainsi qu'une pigmentation de la muqueuse intestinale (pseudomélanose colique), qui cependant ne présente aucun risque (en général, retour à la normale après arrêt du médicament).

Surdosage

Un surdosage aigu peut conduire à une diarrhée massive, avec irritation de l'intestin ou crampes, et une forte perte d'électrolytes.

Dans un tel cas, administrer des adsorbants, et équilibrer le bilan hydro-électrolytique. En présence de coliques gastriques, administrer si nécessaire des spasmolytiques.

Propriétés/Effets

Code ATC: A06AB56

Le séné appartient au groupe des laxatifs stimulants du type des anthranoïdes. Les principes actifs tirés des feuilles de séné, les sennosides, sont des glycosides anthraquinoniques, dont les effets ne se déploient qu'après conversion enzymatique dans le gros intestin. Leur action se fonde sur une sécrétion active d'électrolytes et d'eau dans la lumière intestinale, avec simultanément une inhibition de la résorption électrolytique et hydrique à partir du gros intestin. Il se produit un ramollissement et une augmentation du volume du contenu de l'intestin, qui renforcent la pression de remplissage dans l'intestin et finalement excitent le péristaltisme intestinal et l'accélèrent. La défécation se déclenche au bout d'environ 8 à 12 heures.

Pharmacocinétique

Les glycosides à liaison ß‑glycosidique (sennosides) sont des prodrogues qui ne sont ni dissociées, ni résorbées dans le tube digestif. Ils sont dégradés dans le gros intestin par des enzymes bactériennes en rhéine anthrone. La rhéine anthrone est le métabolite laxatif. La disponibilité systémique de la rhéine anthrone est très faible. Dans des expériences sur animaux, une rhéine anthrone radiomarquée, directement appliquée dans le caecum, a présenté une résorption <10%. Sous l'effet de l'oxygène, la rhéine anthrone s'oxyde en rhéine et en sennidines, qui peuvent être détectées dans le sang sous forme de glucuronides et de sulfates.

Données précliniques

Après administration orale de sennosides, des rats et des cobayes n'ont présenté aucune réaction embryotoxique ou foetotoxique. De plus, elle n'a eu aucune influence sur le développement post-natal des jeunes animaux, sur le comportement des mères et sur la fertilité des rats, mâles et femelles.

L'extrait de séné et l'émodine d'aloès se sont révélés être mutagènes in vitro; les sennosides A et B, ainsi que la rhéine, ont en revanche été négatifs. Des études in vivo de mutagénicité d'un extrait de follicules de séné ont donné des résultats négatifs.

Les métabolites actifs, tels que la rhéine, passent en de faibles quantités dans le lait maternel. Aucun effet laxatif n'a été observé chez les nourrissons allaités. En expérimentation animale, le passage dans le placenta de la rhéine est extrêmement faible.

Remarques particulières

La tisane Midro Tee doit être tenue hors de portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date de péremption indiquée sur le récipient par la mention «EXP».

Règles de conservation

Conserver à sec à la température ambiante (15 à 25 °C) dans le conditionnement original.

Numéro d’autorisation

10567 (Swissmedic).

Titulaire de l’autorisation

Midro AG, 4125 Riehen.

Mise à jour de l’information

Mai 2006.

• Pour une commande inférieure à CHF 75.-, la participation aux frais d'envoi et d’emballage s’élève à CHF 6.95 par commande.
• Si la valeur de votre commande dépasse CHF 75.-, nous vous offrons les frais d’expédition.
• Les médicaments en vente libre ne peuvent être collectés sur place qu’après un conseil spécialisé dans l’une de nos pharmacies. Les frais d’envoi ne s’appliquent pas en cas de retrait.