Aller au contenu Aller au menu de navigation

Sécheresse oculaire : comment y remédier ?

Nos yeux sont sollicités tout au long de la journée et ce sont eux qui nous permettent de percevoir le monde qui nous entoure. Souffrir de sécheresse oculaire est donc d’autant plus pénible. Que celle-ci se manifeste par des démangeaisons, des brûlures ou que vous ayez l’impression d’avoir un corps étranger dans l'œil, le désagrément est présent en permanence. Nous nous mettons alors à frotter, à appuyer et à cligner des yeux afin de soulager prétendument la gêne occasionnée. Dans cet article, nous allons vous dévoiler ce que vous pouvez faire pour lutter contre la sécheresse oculaire et éviter qu’elle ne réapparaisse à l’avenir.

Les symptômes de la sécheresse oculaire

Les personnes qui en souffrent remarquent immédiatement la sécheresse oculaire. Même si notre corps tente de la combattre en clignant des yeux de façon répétée et en humidifiant les yeux avec suffisamment de liquide lacrymal, les symptômes typiques de la sécheresse oculaire se manifestent très rapidement. Les yeux sont rougis, brûlent ou démangent. La personne a également souvent une sensation de corps étranger. C’est la raison pour laquelle celle-ci essaye souvent de frotter ses yeux ou de cligner des yeux à répétition.

Les yeux secs se sentent généralement très rapidement fatigués ou surmenés, et cela peut même affecter la vision. Si paradoxal que cela puisse paraître, la sécheresse oculaire peut également être détectée en raison d’une surabondance de larmes. Dans ce cas, ce n’est alors pas l’absence de liquide lacrymal qui constitue le facteur déclenchant du syndrome de l'œil sec mais la qualité de celui-ci. Le liquide lacrymal n'adhérant plus suffisamment à la surface oculaire, l’œil ne cesse d’en produire en raison de la grande sensibilité avec laquelle il réagit à tous les stimuli.

La communauté scientifique internationale donne la définition suivante de la sécheresse oculaire (également appelée « syndrome de l'œil sec ») :

« La sécheresse oculaire est une altération du film lacrymal et de la surface oculaire due à de nombreux facteurs potentiels, accompagnée d’un inconfort physique et mental et/ou de troubles visuels. Des processus inflammatoires ainsi qu’un liquide lacrymal trop concentré jouent également un rôle important dans le tableau clinique de cette maladie. »

Quelles sont les causes les plus fréquentes de la sécheresse oculaire ?

Un film lacrymal protège normalement l’œil et lui procure une humidité suffisante. Si cette protection n’est plus satisfaisante, une sécheresse oculaire apparaît alors. Dans un grand nombre de cas, les yeux secs sont les effets secondaires d’allergies ou de réactions à des environnements particuliers ou à d'autres circonstances. Si les symptômes ne sont que temporaires, ceux-ci sont alors probablement dus à notre mode de vie actuel. Les causes possibles de la sécheresse oculaire sont les suivantes :

  • Travail prolongé sur ordinateur ou autre travail type de travail sollicitant fortement les yeux
  • Temps ensoleillé, rayons UV et ozone
  • Air sec (par ex. chauffage et système de climatisation)
  • Courants d’air
  • Fumée de cigarette
  • Port de lentilles de contact
  • Effets secondaires de médicaments : par ex. antihistaminiques, antidépresseurs, bêtabloquants, œstrogènes
  • Changements hormonaux et âge
  • Dysfonctionnements de la fermeture des paupières
  • Effets secondaires de maladies : diabète sucré, maladies thyroïdiennes, maladies rhumatismales, couperose
  • Inflammation ou chirurgie oculaire
  • • Allergies : à ce sujet, veuillez également consulter le Conseil du pharmacien sur le rhume des foins.

Si vous souffrez toutefois en permanence de sécheresse oculaire, veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien à propos du syndrome de l'œil sec. Il s’agit d’un trouble de l’humidification dans lequel la conjonctive et la rétine de l'œil sont en permanence insuffisamment approvisionnées en liquide lacrymal. Ce problème peut en règle générale être traité au moyen d’un liquide lacrymal artificiel.

Comment prévenir la sécheresse oculaire ?

Vos yeux font partie de votre corps et doivent être manipulés avec précaution. La sécheresse oculaire peut généralement être bien maîtrisée en faisant un minimum attention et en utilisant des gouttes ophtalmiques qui hydratent l'œil. Veuillez observer les règles suivantes :

  • Évitez les courants d'air, générés par ex. par des fenêtres ouvertes ou un ventilateur.
  • Si vos yeux sont exposés à la lumière du soleil, portez des lunettes de soleil avec une protection anti-UV.
  • Faites régulièrement des pauses lorsque vous travaillez sur un écran et regardez de temps en temps au loin (cette règle s’applique également si vous utilisez votre smartphone de façon prolongée).
  • Aller régulièrement respirer de l’air frais si vous passez beaucoup de temps dans des pièces chauffées ou climatisées.
  • Faites des pauses lorsque vous effectuez de longs trajets en voiture et évitez d’utiliser le ventilateur.
  • Hydratez-vous suffisamment en buvant au moins 2 litres par jour.
  • Si vous portez des lentilles de contact, faites attention à l’hygiène et aux lentilles perméables à l'oxygène.
  • À la piscine, utilisez des lunettes de natation afin de vous protéger du chlore.
  • Portez toujours des lunettes de soleil lorsque vous êtes dans la neige ou à proximité d'étendues d'eau.
  • Les porteurs de lentilles de contact devraient impérativement porter des lunettes de soleil car la lumière qui traverse les lentilles est plus intense.
  • Utilisez un maquillage peu irritant pour les yeux, changez votre mascara tous les mois et démaquillez vos yeux de haut en bas.
  • Vos yeux vous remercieront également si vous vous nourrissez de façon saine et équilibrée. Renforcez vos yeux de l’intérieur grâce à Vitalux.

L'apport en vitamine D peut avoir des effets positifs sur le manque de liquide lacrymal lié à l'âge. La vitamine A peut également renforcer les yeux de l'intérieur.

Des gouttes ophtalmiques pour hydrater l'œil et lutter contre la sécheresse oculaire

Afin de traiter une sécheresse oculaire sévère, il existe avant tout une solution : administrer des larmes artificielles sous forme de gouttes pour les yeux. Ces larmes artificielles permettent d’hydrater suffisamment les yeux secs. Ces gouttes ophtalmiques sont typiquement composées des éléments suivants :

  • eau
  • sels
  • substances hydratantes (par ex. hyaluronate de sodium, acide hyaluronique ou dexpanthénol)
  • vitamine A
  • euphraise
  • ectoïne
  • héparine
  • éventuellement, agent épaississant
  • éventuellement, conservateur (à éviter)

Pour hydrater les yeux secs, vous pouvez utiliser : des gouttes, des sprays ou des gels pour les yeux. Ces produits diffèrent notamment au niveau de leur viscosité. Plus un produit est visqueux, plus il se diffuse lentement dans les yeux et plus cela prend du temps pour retrouver une vision nette.

Les préparations les plus fluides entraînent rarement une gêne temporaire de la vision et sont donc également adaptées aux porteurs de lentilles de contact dans certains cas. N’entraînant qu’une perte de vision de courte durée et offrant une efficacité plus durable, les gels oculaires sont tout particulièrement recommandés pour une utilisation de nuit.

Il est en principe conseillé par ailleurs de choisir des gouttes pour les yeux sans conservateurs en raison de leur meilleure tolérance. Vérifiez toujours la durée de conservation de vos gouttes. Après ouverture, la plupart des préparations peuvent être conservées pendant env. 30 jours.

Certaines préparations sont également disponibles sous la forme de monodoses. Les petites ampoules à usage unique sont pratiques et hygiéniques lorsque vous êtes en déplacement ou en voyage. Une fois ouvertes, veillez à utiliser les monodoses dans un délai de 24 heures.

Les gouttes pour les yeux en monodoses sont pratiques pour les déplacements et les voyages.

Comment bien utiliser mes gouttes pour les yeux ?

  1. Commencez par lire la notice du produit et vérifiez si des instructions d’utilisation particulières doivent être observées. Contrôlez également sa durée de conservation.
  2. Lors de l'application de gouttes pour les yeux, l’hygiène doit être une priorité absolue. Il est donc très important de commencer par vous laver soigneusement les mains avec du savon.
  3. Penchez votre tête en arrière et, avec votre index et votre majeur, tirez précautionneusement votre paupière inférieure vers le bas. Regarder vers le haut et fixez un point. Cela vous évite de cligner involontairement des yeux.
  4. Maintenez ensuite l’ouverture du flacon de collyre le plus près possible de votre globe oculaire mais sans le toucher. Déposez maintenant délicatement une goutte de collyre dans le sac conjonctival.
  5. Ensuite, fermez légèrement votre œil et faites rouler votre globe oculaire afin de répartir le liquide.
  6. Renouvelez l’opération avec l’autre œil.

Les porteurs*euses de lentilles de contact doivent retirer leurs lentilles avant d’utiliser des gouttes pour les yeux qui ne sont pas compatibles avec les lentilles de contact. Une fois que vous avez versé les gouttes dans les yeux, attendez encore 15 minutes avant de remettre vos lentilles en place.

Office Eye Syndrome (sécheresse oculaire liée à l'environnement de travail) : aménager son espace de travail de façon à protéger ses yeux

L’Office Eye Syndrome correspond à une sécheresse oculaire consécutive à un travail prolongé devant un écran.

Quiconque travaille quotidiennement et de façon prolongée sur un ordinateur a peut-être déjà été amené à ressentir les effets de ce que l’on appelle l’Office Eye Syndrome. Regarder constamment un écran constitue un travail pénible pour l'œil. Les clignements des paupières se font plus rares pendant les longues périodes de concentration et l'œil doit également faire face à l’air sec du bureau.

Les yeux se mettent à rougir, à brûler et à démanger. Il arrive même que les personnes concernées n’aient plus une vision très nette. Il est maintenant important d’accorder des pauses à vos yeux (de préférence à l’air libre), de veiller à vous hydrater suffisamment et de vous forcer à cligner des yeux pendant que vous travaillez. Utiliser des gouttes ophtalmiques qui hydratent l'œil permet de soulager rapidement l’Office Eye Syndrome.

Et afin d’éviter que ce syndrome ne réapparaisse à l’avenir, aménagez votre espace de travail de façon à protéger vos yeux :

  • Maintenez une distance de 50 à 80 centimètres entre l’écran et vos yeux
  • Placez votre regard légèrement au-dessus du niveau de l’écran
  • Positionnez votre écran à angle droit par rapport à la fenêtre
  • Tirez exclusivement profit de la lumière du jour, et ce, aussi longtemps que possible
  • Dans l'obscurité, utilisez un éclairage agréable en provenance d’une source de lumière indirecte et directe

La sécheresse oculaire chez les porteurs de lentilles

Les porteurs*euses de lentilles souffrent fréquemment de sécheresse oculaire. Cela est principalement dû à la présence constante de la lentille sur l'œil. L'échange d'oxygène et d'humidité est en effet quelque peu restreint par les lentilles. En cas de survenance de symptômes de sécheresse oculaire lorsque vous portez des lentilles, vérifiez si de nouvelles lentilles ne seraient pas nécessaires. En particulier avec des lentilles mensuelles, vos yeux peuvent en effet devenir secs à la fin du mois, en raison des dépôts qui se sont formés au fur et à mesure sur les lentilles et qui peuvent entraîner une irritation des yeux. N’oubliez pas non plus d’utiliser des produits de qualité pour le nettoyage de vos lentilles de contact.

Il est également recommandé de ne pas porter vos lentilles de façon continue (ôtez-les par ex. la nuit). Il existe des gouttes contre la sécheresse oculaire spécialement conçues pour les porteurs*euses de lentilles de contact, que vous pouvez utiliser même lorsque vous portez vos lentilles. Optez pour des gouttes ou des sprays pour les yeux exempts de tout conservateur.

Conseil : utilisez systématiquement des gouttes qui hydratent les yeux avant de mettre et de retirer vos lentilles. Cela protège à la fois vos yeux et les lentilles. Les gels pour l’hydratation des yeux ne sont pas compatibles avec les lentilles de contact.

Lorsque vous portez des lentilles de contact, soyez particulièrement vigilant*e à l’hygiène car un dépôt sur la lentille ou une dégradation de celle-ci peut entraîner une irritation des yeux.

Maquillage et sécheresse oculaire : soyez doux avec vos yeux

Souffrir de sécheresse oculaire n’implique pas de devoir renoncer à se maquiller les yeux. Mais vous devez toutefois veiller à utiliser un maquillage particulièrement doux et bien toléré par vos yeux. De petites particules de produits cosmétiques pouvant pénétrer dans les yeux et irriter la cornée, il est ici très important de s’assurer que vous tolérez bien ces produits.

Ne maquillez pas la partie interne de votre paupière et utilisez une ombre à paupières qui ne génère pas de poussières. Appliquez des gouttes ophtalmiques dans vos yeux env. 30 minutes avant de vous maquiller. Portez une attention toute particulière à l’hygiène de vos ustensiles de maquillage (comme par ex. vos pinceaux et les applicateurs de mascara) et remplacez-les régulièrement car des germes risquent sinon de s’y former.

Il est également préférable d'utiliser un nettoyant doux pour démaquiller vos yeux. Cela vous évitera des irritations supplémentaires. Utilisez pour ce faire un démaquillant doux, évitez de frotter ou d’appuyer sur vos yeux et nettoyez-les du haut vers le bas. Une fois le démaquillage terminé, vous pouvez appliquer un soin pour le bord des paupières.

À quel moment faut-il consulter un médecin lorsque l'on souffre de sécheresse oculaire ?

Si les symptômes persistent, s’aggravent ou si d’autres symptômes viennent s’ajouter à ceux déjà existants, il est alors recommandé de consulter un ophtalmologiste au bout de 3-5 jours env.

L'utilisation à long terme de gouttes ophtalmiques permettant d’hydrater l'œil est généralement considérée comme sans danger. Nous vous recommandons toutefois d’en discuter avec un médecin ou avec l’un des pharmaciens de nos pharmacies locales.

Consultez notre rubrique « Gouttes pour les yeux » et découvrez notre large gamme de produits contre la sécheresse oculaire.

Découvrez d’autres thématiques de santé qui pourraient vous intéresser :